triangle-violet.gifLe 27 Janvier, plusieurs journaux locaux de l'Ariège diffusaient cette information (mais aussi LCI, le site Web du Figaro par l'intermédiaire d'une dépêche AFP): Des "tags antisémites chez les Témoins de Jéhovah". Sur la commune de Lavelanet, la Salle du Royaume des Témoins de Jéhovah avait été taguée pendant le week-end à la peinture verte d'une croix gammée, d'une étoile de David, et d'un triangle inversé barré (le triangle violet étant le signe distinctif des Témoins de Jéhovah dans les camps de concentration nazis, une preuve silencieuse que les coupables savaient pertinement ce qu'ils faisaient).

Dans le même temps une voiture d'un fidèle sur le parking avait été dégradée.

Les témoins locaux porteront plainte auprès de la gendarmerie et produiront un communiqué de presse peu après:

L'édifice du culte des Témoins de Jéhovah de Lavelanet, ainsi que le véhicule d'un des fidèles, ont été l'objet de graves dégradations commises dans la nuit du 26 au 26 janvier.

Les Témoins de Jéhovah sont présents à Lavelanet depuis le début des années 1970 et des familles de la ville sont membres de notre confession depuis 4 générations.

Depuis bientôt 40 ans, des offices religieux sont organisés, sans que cela n'ait jamais créé le moindre trouble avec le voisinage ou la commune.

Les 130 fidèles et sympathisants de notre confession sont profondément émus par la commission de ces actes et particulièrement choqués par les inscriptions injurieuses, dont des croix gammées, inscrites sur notre lieu de culte.

Celles-ci constituent une véritable insulte pour les plus de 2 000 Témoins de Jéhovah internés et exécutés dans les camps de concentration nazis pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Une plainte a été déposée à la gendarmerie et la communauté des fidèles attend avec sérénité l'issue des investigations.

Dans le même temps la nouvelle fait le tour des différents forums et sites témoins français comme Lemavina, "Nouvelles Théocratiques", "Témoins de Jéhovah=vérité", "forum-religion" puis italien comme "JW Brother", "Cristiani Testimoni di Geova .net". Notons que certains sites "antisectes" comme celui de Gamaliel ou du CCMM s'en font l'écho. Un site anglophone contre l'antisémitisme en parle aussi. Des Témoins lancent un sujet sur "Yahoo Question" pour régler leur compte avec une critique (Zébulon) des Témoins sur ce site, accusée par un certain partisan des Témoins de Jéhovah "Coleman" d'inciter à la "haine" et



"aurait en certaines époques troublées, fait le lit de l'antisémitisme , du racisme , que des imbéciles auraient volontiers suivit en hurlant à mort les Témoins de Jéhovah, comme on criait à mort Louis XVI ou à mort Ranucci, à mort les juifs en 42".

Cette accusation que les critiques des Témoins seraient responsables des dégradations de Salle du Royaume ou manifesteraient la même "haine" que ceux qui les commettent ne me sont pas inconnues, puisqu'il y a peu, 15 jours avant cette affaire, un blog m'avait accusé indirectement d'en être responsable, j'avais d'ailleurs répondu tant sur le fond que sur la forme à cette accusation sur mon blog HautetFort.

Un autre Témoin du nom de Amaytoi toujours sur Yahoo Questions relie cet évènement à la fin des temps:

Et oui le puzzle ce compléte très vite, bientôt les attaquent sur les religions vont s'abattre, et également sur "La congrégation Chrétienne des Témoins de Jéhovah"

Le lien entre cette persécution et la fin des temps n'est pas non plus fortuit, même un témoin de Jéhovah, plus "officiel" comme Christian Paturel, ancien avocat de ces derniers et auteurs de plusieurs livres, sur son blog consacré à la défense de la liberté de croyance, ne peut s'empêcher lui aussi de dresser un même avenir sombre dans sa dernière note du 26 Janvier 2009:

''"Mais il existe des sujets de préoccupation moins apparents. Une analyse rétrospective sur vingt ans permet de déceler l’approche d’un tsunami.

Voici quelques éléments que je livre à votre réflexion :

1/ La communauté internationale a basculé dans l’athéisme il y a trente à quarante ans ;

2/ À la même époque, un réseau mondial d’organisations anti-sectes a été mis en place ;

3/ Assez curieusement, ces dernières ont immédiatement bénéficié d’appuis financiers, politiques, médiatiques puissants. D’aucuns dénoncent la « pensée unique » qui cherche à niveler, uniformiser, standardiser les modes de pensée ;

4/ À l’origine ces structures n’agressaient que les « petits groupes », les « micros communautés » ;

5/ Un virage a été amorcé avec le rapport Guyard de 1996. Ce dernier a suscité, à juste raison, l’inquiétude de l’Épiscopat français et de la Fédération protestante de France ;

6/ Cette inquiétude était fondée. Aujourd’hui, des groupes qui étaient épargnés subissent des agressions caractérisées et sont qualifiés de « sectaires » (Pentecôtistes, Évangélistes, certaines communautés catholiques, …). Visiblement le champ de bataille s’élargit. Dans cette logique, les grandes religions ne devraient pas tarder à subir un assaut tous azimuts. L’objectif final n’est-il pas de faire disparaître tout le religieux ?

7/ Cet objectif pourrait avoir un fondement « légal » au niveau international. Certains travaux de l’ONU interpellent l’observateur. Il y a 30 ans, une résolution a été adoptée au cours de la session « Le droit à la Vie ». Sur cette base, un État qui affirmerait que sa « sécurité est en jeu » ou qu’il y a « menace à la paix » pourrait avec l’assentiment de la Commission des droits de l’homme de l’ONU, suspendre « tous les autres droits humains, que ce soit la liberté d’expression, de pratiquer une religion, de se réunir … ». À ma connaissance, cette résolution n’a jamais été rapportée."

Les Témoins de Jéhovah ou les ex-Témoins de Jéhovah qui lisent cet article l'ont bien compris, Paturel sous-entend la même chose que "Amaytoi", qui n'est que la transposition exacte de la vision de l'avenir proche selon la doctrine jéhoviste. Les Témoins attendent que l'ONU ou l'ensemble des nations, persécutent toutes les religions de la terre, et que dans un dernier élan ils attaquent les Témoins de Jéhovah, à ce moment, Dieu interviendra pour détruire l'humanité pécheresse qui se rebelle contre lui. Bien loin d'être une analyse des faits, il s'agit de l'expression pour ces deux témoins de leur croyance d'une manière directe pour Amaytoi ou sophisticée pour le cas de Christian Paturel.

Reste à connaître l'épilogue dans l'affaire de Lavelanet. Les coupables sont deux jeunes de 18 et 20 ans, fils d'une Témoin de Jéhovah de cette localité. Citation du dernier article web de "La Dépêche du Midi" du 28 Février 2009:

"l'instigateur principal dans cette affaire indique que leur mère les avait amenés aux Témoins de Jehovah, mais que, eux, avaient quitté le groupe. Dans ces cas-là, chez les Témoins de Jehovah on doit s'écarter de ceux qui ont « trahi ». Leur mère a choisi la religion : les deux frères, laissés à eux-mêmes, ne la voyaient qu'une fois par mois quand elle apportait de la nourriture. Le père était inexistant."

Ils écoperont de 3 mois de prison avec sursis, 140 heures de TIG et un stage à la citoyenneté. Si cette punition est méritée, l'histoire n'est pas aussi limpide que les Témoins auraient pu l'espérer, les deux vandales, semblent se considérer comme des victimes et en vouloir à la communauté des Témoins de Jéhovah. Ils peuvent même l'être vraiment, en tout cas suivant l'éducation que leur mère leur a inculqué, témoin l'attitude du Procureur lors de l'audience, censé pourtant accusé plutôt que défendre les prévenus dans ce genre de cas:

"Le procureur Jardin parle d'un « parcours pas ordinaire » pour ces deux jeunes, en fustigeant l'attitude de la mère « qui a fait passer ses convictions religieuses avant ». Les dégradations, pour lui c'était de la provocation : les deux frères étaient simplement séduits par des idées en opposition à celles des Témoins de Jehovah"

Cette affaire aura permis de faire un rapide survol de la position de Témoins de Jéhovah sur le Web en rapport avec la persécution: Une persécution venant de l'action de l'antisectarisme et des médias en France, qui leur confirment leur vision des prophéties de la Bible sur la venue du Royaume de Dieu devant être préceder d'une persécution mondiale des religions et en particulier des Témoins de Jéhovah.

On peut essayer de résumer ce que nous apprend cette affaire en classifiant les informations reçues, Nous devons vérifier d'abord s'il s'agit:

  • D' Une persécution avérée:
    • Les faits sont-ils réels et non fantasmés? Ils sont réels, des tags nazis sur la Salle du Royaume. L'attaque touche même la mémoire des persécutions subies dans le passé par les Témoins de Jéhovah sous la botte nazie.
    • Visait-on les Témoins de Jéhovah ? L'arrestation des coupables le prouve. D'après l'un des jeunes, il s'agissait de faire réagir la communauté des Témoins de Jéhovah.

Il n'est pas imbécile de se poser ces deux premières questions, un fait similaire de tags sur une Salle du Royaume quelques jours après à Montigny-les-Metz, montrait que les taggeurs n'avaient pas visés spécialement les Témoins par la dissémiations des tags antisémites sur d'autres bâtiments alentour (maison, cimetière, usine désaffectée). "Les Tags" racistes font malheureusement parti d'une dérive d'une certaine jeunesse sans que les Témoins en soit la cible. Dans le cas qui occupe notre article, il ne fait néanmoins aucun doute qu'ils sont visés.

  • D'une persécution ressentie à la hauteur des faits:

Les faits peuvent ne pas être une persécution mais vécus comme tel, ou le ressenti de persécutions peut être disproportionné aux faits, soit trop faiblement, soit trop fortement, et ce par tous les acteurs de la société, tant les Témoins de Jéhovah, que les médias, les politiques.l faut donc passer à cette deuxième étape.


** La société dans son ensemble par l'intermédiaire des médias ou des responsables politiques: Deux journaux locaux ont couvert l'affaire, l'AFP a produit une dépêche, reproduite dans plusieurs sites d'informations en continu comme LCI et Le Figaro. les journaux nationaux ne l'ont donc pas évoqués en dehors de brèves sur leur site Web. Les titres des journaux locaux peuvent même être considérer comme réducteurs, se concentrant sur le tag "antisémite" quand les tags se trouvent sur une Salle du Royaume et qu'un de ceux-ci est dirigé vers les déportés Témoins de Jéhovah, et qu'il est peu précisé que les Témoins ont été victimes du nazisme. Aucun responsable politique n'a manifesté son indignation.


** Les autorités officielles jéhovistes: ont manifestés leur émotion et ont répondu localement aux imprécisions des premiers articles en rappelant le passé de persécution nazi jéhoviste. Il n'y a pas eu de réaction nationale. Elles ont tentés aussi de démontrer que la communauté existe depuis longtemps sans que cela n'est jamais posé de problème.


** Les simples fidèles jéhovistes: Nous avons plusieurs exemples sur le net, bien qu'ils ne sont pas un échantillon représentatifs, ils livrent leurs sentiments en dehors de tout formalisme. Ils ont relayés l'information sur les forums, et pour certains ont tentés de le disséminer ailleurs que sur les sites et forums spécial TJ (Yahoo, forum-religion). L'observation de leurs propos est intéressante car elle permet de noter comment en interne les fidèles réagissent à ce genre de faits.( Je considère par mon passé d'ex-Témoin de Jéhovah qu'ils sont assez représentatifs) On l'a noté, les fidèles s'attendent à cette persécution car le "monde appartient à Satan" (deux témoins y font référence sur Yahoo), ils la relient à la prophétie des derniers temps (évocation par deux fois de la prophétie de II Timothée 3:5 par deux auteurs TJ) et pour celui que j'ai cité ici, se projette dans un avenir encore plus sombre de persécution.

On peut maintenant tenter une analyse. Il y a bien un déficit de considération de la part de la Société en général envers les Témoins de Jéhovah. Un tag nazi sur un de leur bâtiment est une honte et une insulte envers leur passé de victimes de cette dictature. Dans le même temps, on note que pour un témoin de Jéhovah, la persécution est nécessaire, elle est au fond une preuve de son appartenance au Peuple de Dieu [1], il est un signe d'élection, un accomplissement des prophéties sur les derniers temps (II Timothée 3:5), et un gage que les prophéties futures se réaliseront. Il y a donc une double banalisation de la persécution, tant de la société dans son ensemble qui ne réagit pas ou peu que des fidèles jéhovistes qui par l'intermédiaire de leur doctrine n'y voit qu'une des conséquences de leur élection. Seule les autorités jéhovistes font preuve de mesure dans cette affaire, en rappelant bien ce qui est en jeu, en ayant une réponse proportionnée au problème (communication locale et non nationale), et en ne laissant pas faire.

L'analyse pourrait s'arrêter là: Demander aux autorités d'être plus sensibles aux persécutions que subissent les Témoins. Demander aux fidèles de ne pas banaliser et presque inconsciemment souhaiter cette persécution. Demander à la direction jéhoviste de ne pas entretenir ce travers par un double langage (interne, externe), c'est à dire que le communiqué de presse, ne reflète pas le comportement des cadres jéhovistes en interne, si les fidèles sont comme cela, c'est en raison de la doctrine édictée par la direction, et en raison de la théatralisation des persécutions en interne notamment par des discours et communications spéciales, assemblées, etc...

Il reste que la découverte des coupables change la donne. Ce sont des jeunes, qui selon eux et selon le procureur du procès, ont été rejetés par la communauté jéhoviste locale, y compris leur propre mère. Loin de justifier l'attitude honteuse de ces jeunes, qui méritaient largement d'être condamnés, de s'excuser pour leur "provocation", il faut aussi se rendre compte que certaines manifestations de persécution sont aussi le résultat induit par le comportement du mouvement, qui devrait se comporter d'une manière plus éthique envers ceux qu'il rejette "spirituellement".

Notes

[1] Il faut noter le commentaire de l'encyclopédie éditée par la Société Watchtower Bible and Tract Society (auteurs anonymes), "Perspicacité" à l'article "Persécution" (page 563) :"Le chrétien qui garde les commandements de Dieu ne peut échapper à la persécution, car “ tous ceux qui veulent vivre dans l’attachement à Dieu par leur relation avec Christ Jésus seront eux aussi persécutés ”. (2Tm 3:12.) Néanmoins, les vrais chrétiens sont capables d’endurer toutes sortes de persécutions cruelles tout en gardant un état d’esprit joyeux, exempt de malveillance et de haine envers leurs persécuteurs. Cela leur est possible parce qu’ils comprennent les questions impliquées : l’origine de la persécution et les raisons pour lesquelles elle est permise. Au lieu d’être déconcertés et inquiétés par de telles situations, ils se réjouissent de participer avec Christ à la mise à l’épreuve de leur fidélité dans la persécution. — 1P 4:12-14".